Haut

Archive

InnoBioECO2 /  (Page 2)

Plancher

La société allemande Biowert a construit une «usine d’herbe» afin d’exploiter l’herbe des prés en tant que ressource durable pour un matériau composite à base de fibres naturelles utilisé dans les produits de construction. Photo par Neven Krcmarek sur Unsplash...

Partager

Essence bioéthanol

La production d’éthanol par voie biologique, se réalise de deux façons : Par fermentation à partir de blé ou de betteraves (bioéthanol de première génération) À partir de la lignocellulose, issue de coproduits agricoles, forestiers, de résidus ou de biomasse dédiée (bioéthanol de seconde génération) Les objectifs du bioéthanol de seconde génération sont les suivants : Produire de l’éthanol à un prix compétitif grâce à une matière première diversifiée. Développer des technologies d’extraction de la cellulose, sélectionner des enzymes et des levures et mettre au point des procédés d’hydrolyse et de fermentation les mieux adaptés. Obtenir les meilleurs bilans énergétiques et de gaz à effet de serre (GES) possibles. S’inscrire dans une logique de développement durable tout au long de la filière. Crédits photo : Julien Massonnat...

Partager

Pneu de voiture

Comme le caoutchouc naturel est élastique même à basse température, les constructeurs automobiles utilisent du caoutchouc pour produire des pneus de voiture. C’est le latex de l’arbre à caoutchouc subtropical qui est traditionnellement utilisé comme matière première. Mais les plantations sont de plus en plus menacées par un champignon, ce qui provoque une fluctuation des prix sur le marché mondial. Le pissenlit russe est une alternative écologique. Il prospère en Europe centrale, même sur des sols impropres à l’agriculture. À l’aide de techniques modernes de sélection de végétaux, les chercheurs ont fait d’une plante sauvage une plante utile, robuste et à haut rendement. Une usine pilote de caoutchouc à base de pissenlits a été mise en place en Allemagne, en collaboration avec un fabricant de...

Partager

Domaine de Plumecoq

Le Comité interprofessionnel du vin de Champagne, qui rassemble les vignerons et maisons de Champagne, œuvre en faveur de la vigne et du vin, par des actions économiques, techniques, environnementales, de progrès qualitatif, d'organisation de la filière, de communication, de développement de la notoriété et de protection de l'appellation partout dans le monde depuis 1941. En 1961, le CIVC achète un terrain neuf de 10 hectares à Chouilly au lieu dit « Plumecoq ». L'objectif initial est de réaliser la sélection clonale du pinot noir et du meunier pour la Champagne. Depuis les années 1990, Plumecoq est aussi un terrain d'étude et de recherche pour les nouvelles techniques avant leur diffusion au vignoble. Depuis 2006, l'utilisation de nouvelles technologies permet une meilleure connaissance des phénomènes spatialisés. Plumecoq est...

Partager

Terradata

Porté par Châlons Agglo, ce pôle prendra la forme d’outils et d’équipements pédagogiques et techniques destinés à faciliter l’émergence de projets innovants, producteurs de richesse et d’emplois dans les domaines de l'agricultures et de la bioéconomie. Un incubateur est d’ores et déjà créé avec l’université d’Adelaïde (Australie) : le ThincLab Chalons....

Partager

Reims Bioeconomy Park

La CCI de la Marne, en partenariat avec la Communauté Urbaine du Grand Reims, a créé un parc d’activités dédié à l’innovation et à la bioéconomie, à proximité immédiate du complexe de bioraffinerie de Bazancourt-Pomacle, et de centres de recherches publics et privés. Ce secteur accueille déjà d'importants industriels et acteurs de la recherche tels Vivescia, ADM, Givaudan, Acolyance, ARD, le Centre Européen de Biotechnologie et de Bioéconomie regroupant des chaires spécialisées d'AgroParisTech, de CentraleSupélec, de NEOMA BS, et de l'Université de Reims Champagne Ardenne. Cet environnement est complété à quelques kilomètres, par Terralab, site d’expérimentations agronomiques et de développement de la filière amont des agro-ressources et de pratiques culturales innovantes. Cette intégration de la chaine de production et son fonctionnement sont uniques, mais sa philosophie...

Partager

Terralab

Implantée sur une ancienne base aérienne. Elle permet de développer de nouvelles technologies pour les machines agricoles et teste de nouveaux systèmes de cultures. L’objectif est de produire une biomasse durable et de qualité. En savoir plus : https://terralab.fr/ Crédit photo : Terrasolis...

Partager

Planet A

Porté par un collectif de personnalités engagées venant d’horizons différents, planet A® a été lancé sur la base d’un objectif concret : accélérer le renouveau de l’Agriculture en développant la transmission et le partage de connaissances, en fluidifiant les échanges et en créant les conditions d’une innovation utile aux hommes. Envisagé comme un véritable « hub » pour une agriculture innovante, durable et humaine, planet A® est structuré autour de quatre pôles : · Forum International de l’Agriculture · L’institut Planet A · Le Pôle développement et économie · La cité de l’Agriculture...

Partager

CEBB

Le Centre Européen de Biotechnologie et de Bioéconomie, ou CEBB, est créé en 2016. Il s’agit d’un centre de recherche et de formation dédié à la bioéconomie et aux biotechnologies. Il rassemble les chaires de deux écoles d’ingénieurs (AgroParisTech et CentraleSupélec), une école de management (NEOMA Business School), l’Université de Reims Champagne- Ardenne (URCA), y sont également présents environ 50 chercheurs qui travaillent dans la Marne, en lien étroit avec plusieurs centaines de scientifiques au sein des établissements de tutelle. Le CEBB a pour objectif de collaborer avec les industriels du Grand-Est et au plan européen. En savoir plus : http://cebb-innovation.eu/...

Partager

Bioraffinerie de Bazancourt-Pomacle

La bioraffinerie de Bazancourt-Pomacle est un site remarquable mais encore peu connu. Installé à proximité de Reims, ça n’est pas qu’un regroupement d’industriels : c’est un véritable écosystème qui interagit, se complète et fonctionne ensemble, en synergie. Le site s’étend sur 260 hectares et représente 1200 emplois directs et plus de 2000 emplois au total. De nombreuses industries s’y sont implantées, ainsi que deux centres de recherche, l'un public, le CEBB, et l’autre privé, ARD. En 20 ans, plusieurs industriels ont rejoint le site de Cristal Union, pour s’insérer dans ce cercle vertueux et le développer : Cristanol, ADM, Givaudan Active Beauty, Air Liquide et Cogecab (Européenne de Biomasse). Aujourd’hui, ce sont plus d'1 million de tonnes de blé et 2,5 millions de tonnes de betteraves qui...

Partager